Nous avons l’habitude de jeter immédiatement la cendre du bois issue de la cheminée ou du poêle. Pourtant, elle peut grandement servir dans le jardin. Si vous avez un jardin d’ornement, un potager ou un espace vert, la cendre de bois peut vous être très utile. Mais comment ? Nous vous révélons tout dans cet article. Découvrez comment faire profit de la cendre de bois en l’utilisant dans votre jardin.

Les avantages de la cendre de bois au jardin

La cendre de bois présente de nombreux avantages lorsque vous l’utilisez au jardin. Mais vous devez aussi savoir que son usage est soumis à quelques conditions afin d’éviter les dégâts.

Tout d’abord, la cendre de bois est une véritable source de calciums et de potassiums. Elle est riche en minéraux et en oligo-éléments, ce qui la rend idéale pour vos plantes. C’est également une substance permettant de favoriser la floraison et le développement des fruits. De plus, elle agit très rapidement, quel que soit le résultat que vous attendez. La cendre possède des vertus asphyxiantes, servant à éloigner et éliminer les insectes. En atmosphère sèche, elle éloigne efficacement les gastéropodes. Enfin, c’est un produit compostable en petite quantité. En prime, elle peut très bien remplacer la chaux qui corrige l’acidité du sol, ainsi que le lait de chaux au verger.

En revanche, il est important de bien doser sa quantité. En effet, un apport excessif peut nuire à l’équilibre chimique et biologique du sol. Aussi, il est impératif de l’incorporer entièrement dans la terre lorsque vous le répandez. Sachez également que ce produit ne convient, ni aux plantes acidophiles ni aux terres très calcaires. Et lorsque vous vous en servez, portez toujours des gants parce qu’elle est légèrement corrodante.

Les différentes utilisations de la cendre au jardin

En engrais

Grâce à sa richesse en calcium, notamment entre 20 et 50%, la cendre constitue un excellent fertilisant. Elle peut ainsi vous servir d’engrais pour favoriser la floraison de vos plantes. De plus, elle contient une bonne quantité de silice, de potassium, de magnésium, de phosphore, et d’autres oligoéléments.

Le calcium est indispensable pour assurer le bon fonctionnement du complexe argilo-humique de la terre. C’est pourquoi la cendre agit efficacement pour la fertilité du sol. Quant au potassium, il permet de stimuler le développement des racines, tout en favorisant l’ampleur de la floraison et l’abondance des fructifications. La silice est importante pour aider le sol à assimiler et pour stimuler le métabolisme des plantes. Et le phosphore joue un rôle crucial dans la photosynthèse.

Il faut quand même préciser que l’équilibre du sol est très délicat. Ainsi, il est indispensable de ne pas l’utiliser en grande quantité au risque de perturber cet équilibre. L’idéal est de ne pas dépasser les 100 g de cendres/m² et par an, soit l’équivalent de deux grosses poignées. De la même façon, vous devez aussi privilégier une cendre de bois de qualité afin de garantir son efficacité. Celles issues de matériaux non traités, dépourvus de plastique et de papier coloré, sans peinture et sans colle sont à choisir. Elles sont plus sûres de ne pas polluer votre jardin et de ne pas réduire la qualité sanitaire des plantes. La cendre de charbon minéral est impérativement à éviter en raison de sa haute toxicité. En gros, vous devez opter pour une cendre fraîche et de meilleure qualité.

Au compost

En quantité limitée, la cendre de bois peut parfaitement être mise au compost. Sa haute contenance en calcium et en oligoélément peut renforcer l’efficacité du compost. Mais elle peut aussi gêner la bonne aération et ralentir l’activité bactérienne. De fait, vous devez limiter la quantité à une poignée, de temps en temps.

Au potager

Comme susmentionnée, la richesse de la cendre de bois en potassium favorise la floraison et la fructification. Dans ce sens, elle peut servir efficacement dans votre potager. De plus, son caractère basique vous aide à corriger l’acidité du sol.

En respectant la dose idéale, vous pouvez répandre de la cendre entre les légumes au printemps. Elle sera d’autant plus efficace sur les légumes-fruits, comme la tomate, l’aubergine, le concombre, etc. Il en est de même pour les légumes-fleurs tels que le brocoli, le chou-fleur et l’artichaut. Enfin, elle stimule allègrement le développement des légumes-racines, comme le navet, les carottes, et la pomme de terre. Si vous en cultivez, notez que les petits fruits apprécient aussi l’effet de la cendre de bois.

Au verger

Tout comme au potager, la cendre de bois est également bénéfique au verger. La manière la plus simple de l’utiliser est alors d’en répandre une poignée au pied des arbres fruitiers au printemps. Mais il existe d’autres techniques qui sont toutes aussi efficaces.

Il est possible de réaliser un badigeon à base de cendre et d’eau. Ce mélange sert à asphyxier les formes hivernantes des parasites qui se réfugient dans les anfractuosités des écorces. La méthode consiste à mélanger l’eau et la cendre pour obtenir une pâte consistante comme une pâte à crêpe. Ensuite, il suffit de l’appliquer sur toute la hauteur des troncs d’arbres. Pour plus d’efficacités, il est recommandé de renouveler la couche tous les 3 ou 4 jours en saison de pluie. Pendant l’hiver, ce badigeon de cendre peut protéger le tronc de vos arbres contre le gel grâce à ses propriétés légèrement isolantes.

Au jardin d’ornement

Dans les massifs du jardin, la cendre de bois peut être utilisée au pied des plantes. Si vous souhaitez stimuler la floraison des rosiers, une petite poignée de cendre peut vous aider. Il suffit de la répandre au pied de la plante. De par sa richesse en silice, la cendre est aussi très bénéfique aux bambous.

En revanche, il ne faut pas l’utiliser sur certaines fleurs, notamment sur les plantes acidophiles. En alcalinisant le sol, elle n’est pas très adaptée aux rhododendrons, azalées, camélias, et érables du Japon. Puis, son excès de calcaire empêche le sol d’assimiler les oligoéléments indispensables, comme le fer.

Dans la pelouse

Certes, la cendre n’est pas la plus indiquée pour favoriser la croissance végétale puisqu’elle ne contient pas de l’azote. Mais elle peut très bien corriger la grande acidité de la terre. Ce qui la rend idéale pour l’activité microbienne du sol, et bénéfique aux vers de terre. Cet effet permet d’améliorer l’infiltration de l’eau et le drainage. Vous pouvez ainsi utiliser le produit afin de limiter l’apparition de mousse dans votre pelouse. Attention, il faut toujours être prudent sur la quantité.

Pour éloigner les gastéropodes

La cendre de bois possède des propriétés qui repoussent naturellement les gastéropodes. Répandez-en autour des jeunes plants de légumes et des plantes récemment cultivées pour éloigner les limaces et les escargots.

De la même façon, le cordon de cendre, un peu caustique, est connu pour limiter les dégâts des limaces et des escargots, sous certaines conditions. Pour ce faire, vous n’aurez besoin que de quelques centimètres afin d’empêcher leur progression. Si le jardin est envahi par ces petites bêtes, il faudra renouveler l’application régulièrement. D’autant que la rosée et la pluie réduisent considérablement l’efficacité du produit.

Pour limiter l’apparition de la mousse

Avant toute chose, il est important de mentionner que la cendre de bois ne permet, en aucune manière, de détruire la mousse. Elle ne dispose pas des propriétés nécessaires pour cela. Par contre, vous pouvez l’utiliser pour limiter son apparition. En ajustant la grande acidité du sol, elle peut vous aider à prévenir la formation de mousse sur les pieds des plantes.

La période idéale pour répandre la cendre de bois au jardin

En principe, vous pouvez utiliser la cendre de bois dans votre jardin à tout moment, lorsque le besoin se présente. Mais pour assurer plus d’efficacité, l’idéal est de la répandre à la sortie de l’hiver, notamment en mars ou avril. La potasse qu’elle contient est facilement soluble et lessivable par les pluies hivernales. Cela étant, son usage ne présente aucun danger, quelle que soit la période.

Par ailleurs, il faut respecter certaines règles lors de l’application afin que la cendre ne devienne pas un problème pour le jardin. Vous devez idéalement la répandre au-dessus d’un paillage. En effet, la cendre, lorsqu’elle est répandue sur un sol nu, forme rapidement une croûte. Cette dernière est très néfaste pour la terre, la vie biologique, et la croissance des végétaux. Enfin, après avoir répandu une poignée de cendre de bois au pied des rosiers, pensez toujours à l’incorporer avec une griffe ou une pelle.